Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Voici le texte en entier envoyé cet après midi à madame Laithier Elisabeth présidente du groupe petite enfance de l'AMF. ( association des maires de France)

Madame,
En tant que présidente du groupe petite enfance des maires de France, vous êtes au centre des discussions liés aux questions des métiers de la petite enfance.
Vous êtes également adjointe au maire de Nancy, ce qui signifie que vous connaissez la filière sanitaire et sociale dont l'atsem fait parti, ainsi que le rôle exact des différents métiers des agents municipaux de votre ville et par conséquent de toutes les villes de France.
Les collectivités territoriales ont un rôle central à jouer dans la promotion de la philosophie de la petite enfance.
Nous sommes atsem, agent territorial SPÉCIALISÉS des écoles maternelles.
Qui sommes nous réellement, à quoi servons nous exactement, quel rôle jouons nous dans ce service public si cher au cœur de chacun de nous...
L'école maternelle est notre lieu de travail, les familles et les enfants sont les publics concernés.

Nous sommes au quotidien près de l'enseignant pour l'aider dans les activités, les ateliers pédagogiques et les différents moments de la journée.
Les nombreux besoins des enfants de l'école maternelle ( souvent 30 par classe ) nécessitent la présence évidente de deux adultes par classe.
Nous avons à cœur de défendre les droits de ce métier, nous voulons être reconnus à juste titre comme assistant de l'enseignant dans les tâches quotidiennes dont les enfants ont besoin.
Il est moralement et physiquement impossible de faire faire à un individu tout et n'importe quoi sous prétexte qu'il est agent municipal et que son statut n'est pas clair....
Profiter sans aucun état d'âme de cette personne comme agent à tout faire nous semble aujourd'hui irrespectueux de sa personne et de ses compétences.
Nous souhaitons comme beaucoup de métiers avoir une vrai définition de nos tâches, qui sont sans aucun doute, être auprès de l'enseignant et être au plus près des besoins quotidiens des enfants.

Alors pour quelle raison accepterions nous toutes sortes de missions, tels que entretien des locaux, gros nettoyages du mobilier durant les vacances scolaires, agent d'entretien en centre de loisir, personnel de restauration lors du temps méridien, caissière à la piscine, agent d'entretien des locaux de la mairie, agent de service lors des repas communaux, le ménage des sanitaires après les festivités, j'en passe et des meilleures.
Notre beau métier est devenu un grand fourre-tout pour les mairies qui n'ont aucun scrupule quand à envoyer ses agents n'importe où faire n'importe quoi !!!!!
Envoit- on les auxiliaires de puériculture des crèches municipales accomplir des missions de grands nettoyages.... Non....
Envoit-on des éducatrices de jeunes enfants faire la cantine aux centres aéré ou grands ménages de différentes structures ? Non...

Nous sommes bel et bien des acteurs de la petite enfance, qualifiés et diplômés, nous avons dans nos mains le savoir faire spécifique qui est demandé à l'école maternelle, sans les atsem les enseignants ne peuvent transmettre correctement les apprentissages que l'éducation nationale leur demande.
Dès l'âge de deux ans et jusqu'à leur départ en primaire, nous sommes le lien privilégié et rassurant qui existe entre les enfants et leurs familles.
Nous sommes au cœur des apprentissages des tous petits, habillage, soins, écoute, aide, prise de repas, accompagnement au sommeil, aide aux ateliers, surveillance, apprentissage de l'autonomie, aide aux enfants porteurs de handicaps, accompagnement quotidien rassurant qui permet à l'enfant de grandir et de devenir doucement un élève...
Nous voulons pour notre santé mentale et physique cesser d'être les bonnes à tout faire, à qui l'on confie toutes sortes de tâches, sans aucun scrupules !!!!
Nous avons un métier et nous voulons l'exercer dans les meilleures conditions afin d'apporter tout notre savoir faire, notre aide aux enseignants et continuer à être bienveillants avec les enfants.

Pour cela nous réclamons à juste titre qu'il soit obligatoire que chaque classe de maternelle ai un atsem avec l'enseignant.
Que soit redéfini les missions de l'atsem.
Que ces missions aient un véritable sens, liés aux apprentissages de l'enfant.
Que cesse toutes sortes de confusions, un atsem n'est pas agent d'entretien ni déménageur !!!!
Que l'atsem fasse réellement parti de l'équipe éducative en étant convié aux réunions qui concerne les enfants de la classe où il exerce.
D'être convié aux discutions relatives au projet d'école.
D'être associé aux diverses décisions importantes, que son avis soit pris en compte lors de changement de classe ou de poste.
D'être invité aux différents conseils d'ecole...
Qu'il y est un véritable respect de sa fonction au sein de l'école maternelle,( trop d'enseignants encore aujourd'hui abusent de leur autorité sur l'atsem ).
Que l'atsem puisse accomplir les nombreuses tâches quotidiennes qui lui incombe, sereinement.
Nous sommes le collectif ATSEM DE FRANCE, avec près de 3000 membres aujourd'hui qui suivent et soutiennent ce mouvement.
Nous sommes en discussions avec Madame Annick Girardin, ministre de la fonction publique, nous faisons circuler une pétition destinée à Madame Najat Vallaud-Belkacem ministre de l'éducation nationale,nous avons écrit à Madame Laurence Rossignol, ministre des familles,de l'enfance et du droit des femmes, nous sommes soutenus par des syndicats divers, nous avons le soutien de beaucoup d'enseignants, nous sommes un collectif motivé et en mouvement permanent pour la reconnaissance de notre métier.
Nous comptons sur vos compétences et votre engagement politique lié à la petite enfance pour soutenir notre action qui mérite l'attention de chacun.
Je me permets de conclure par cette phrase de Madame Sylviane Giampino, auteur du rapport sur les métiers de la petites enfance,
"L'art est délicat, l'exercice passionnant et la pratique éprouvante ".

En espérant que notre message soit entendu car c'est avec toutes nos compétences et notre motivation que nous vous interpellons aujourd'hui.
Veuillez recevoir Madame, nos salutations les plus sincères.

Atsem de France.

Partager cet article

Repost 0